Savais-tu que les mayas ont commis une erreur de seulement 17 secondes sur le calendrier ?

Nous ne savons pas si notre abeille favorite était une fine astronome mais ce qui est certain, c’est que le peuple maya attribuait à cette discipline une assiduité et une connaissance peu communes.

Selon le calendrier maya, L’année solaire compte 365,2420 jours soit une erreur de seulement 0,0002 jour, soit 17 secondes. Le calendrier Maya se révèle encore plus précis que le calendrier grégorien (365,2425) introduit en Europe en 1582.

L’année solaire compte exactement 365,2422 jours.

2012, la fin du monde ? la fin de cycle ?
Une grande partie de la communauté scientifique réfute cette thèse.

« La prophétie annonçant la fin du monde en 2012 est basée sur une faute de calcul. En réalité, la date annoncée est 2220 (208 ans après), ont déclaré des scientifiques dans le numéro de novembre de la revue NWT (Natuurwetenschap & Techniek). En tapant la date 2012 sur Google, on obtient des millions de résultats dont la plupart traitent de la fin du monde ou de l’aube d’une nouvelle période spirituelle. Les alarmistes se sont basés sur le calendrier Maya qui s’arrêterait le 21 décembre 2012, et en ont déduit qu’à cette date ce serait la fin du monde. Toujours selon NWT, une recherche récente d’archéologues, d’astronomes et de scientifiques a démontré que cette date est fantaisiste car le calendrier des Mayas se termine deux siècles plus tard »

— Natuurwetenschap & Techniek , 2012-eindtijd is pas in 2220

Rendez-vous le 21 décembre !!! ça serait dommage de rater noël !

Merci à Rom pour l’idée de cet article

Source 1
Source 2

Cette entrée a été publiée dans Savais-tu ?, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>